Le fonctionnement

Les lits halte soins santé (LHSS) sont des établissements médico-sociaux. Ils offrent une prise en charge médico-sociale et sont destinés à l’accueil temporaire des personnes sans domicile stable, quelle que soit leur situation administrative, et dont l’état de santé ne justifie pas d’hospitalisation mais nécessite une prise en charge adaptée.

Ils ne se substituent donc pas à l’hôpital et ne sont pas dédiés à une pathologie donnée.

La durée prévisionnelle du séjour ne doit pas excéder deux mois, mais elle reste conditionnée à l’évolution de l’état de santé de la personne accueillie.

Au cours du séjour, un parcours de sortie doit être recherché : appartement de coordination thérapeutique, maison relais, centre d’hébergement et de réinsertion sociale…

Selon la circulaire DGAS n° 2006-47 du 7 juillet 2006, les LHSS « …peuvent être regroupés en un lieu unique ou installés dans différents sites, que ces derniers soient ou non exclusivement dédiés à cette activité. » (circulaire lhss)

La structure LHSS est rattaché à celle du CHRSU saint Didier. Bien que financièrement indépendante du CHRSU (les LHSS dépandant de l’agence Régionale de santé Rhône Alpes), le fonctionnement est assurée par la même équipe, à laquelle se rajoute une infirmière et un médecin à temps partiel.

La structure LHSS Saint Didier dispose de 4 places. Les demandes d’admission sont effectuées par les Hôpitaux de la Drôme, l’équipe mobile précarité psychiatrie et les CHRS de la Drôme. (rglt fonctionnement LHSS)